Les Chroniques d'Arkania Index du Forum
 
 
 
Les Chroniques d'Arkania Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

La Chambre du Roi

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chroniques d'Arkania Index du Forum -> Azmaria, Région Cotière -> Mer des Songes -> Pays des Anges
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Oupa
Ange

Hors ligne

Inscrit le: 20 Mai 2007
Messages: 172
Localisation: Nord est
Race: Ange
Classe: Guerrier
Allégeance: Les Ailes de Lumière

MessagePosté le: 01/12/2008 02:55:13    Sujet du message: La Chambre du Roi Répondre en citant

La chambre du roi, récemment aménagée afin que le prochain monarque s'y sente à son aise, a finalement accueilli le Commandant angélique auquel tous les soins possibles sont prodigués. Les meilleurs médecins de Daëlen ont uni leurs connaissances et leurs talents respectifs pour assurer à Oupa un maximum de chances de survie. Mais l'ange est toujours alité et malgré tous les efforts des médecins, reste dans un état d'inconscience profonde.

Néanmoins son esprit, qui jusqu'alors n'était plus capable d'émettre la moindre réflexion, commence à s'éveiller. C'est au son d'une voix divine que l'ange revient progressivement à lui, non pas physiquement mais à un niveau psychique qu'il est le seul à pouvoir remarquer.



*Réveille-toi, chère créature. Ta déesse a entendu ton appel, et y répond.*

L'esprit toujours vague, ne voyant rien d'autre que du noir, Oupa ne comprenait pas. Il ne sentait que le timbre doux et posé de la voix qui venait de le tirer de son inconscience. Puis, petit à petit, le néant se fit de moins en moins dense et l'ange se trouva finalement face à une lumière divine, éclatante et pourtant pas aveuglante. Reprenant ses esprits, l'ange se souvint alors qu'il était sur un champ de bataille. C'est pourquoi il esquissa un geste brusque pour se saisir de son épée. Il poussa alors un cri de surprise, incapable de retenir son étonnement : il était incapable de bouger ses bras et, à dire la vérité, il ne les sentait ni ne les voyait plus. Son acception de l'étrange et de l'inhabituel fut encore mise à plus rude épreuve : quand il voulut baisser la tête pour se regarder, il se rendit compte qu'il ne pouvait plus la bouger, qu'il ne la sentait même plus.

En quelques secondes, le Commandant angélique venait de se rendre compte qu'il ne possédait plus de corps : il était une entité immatérielle !

La voix laissa entendre un rire cristallin.

*Ta surprise est compréhensible, jeune ange, car en effet tu ne disposes plus de corps. Tu es devenu immatériel.*

La stupeur de l'ange laissa place à de la circonspection. Maintenant qu'il pouvait "voir", il essayait de distinguer quels éléments l'entouraient. Mais il ne vit rien de plus, constatant qu'il était totalement entouré d'une lumière dorée, sans autre détail que cette lumière encore plus éclatante de laquelle émanait la voix. Il n'eut pas besoin d'explications supplémentaires : se souvenant de son combat avec le loup-garou, se remémorant le dernier coup d'une extrême brutalité qu'il avait encaissé, il en conclut qu'il devait être mort. Une réalité des plus difficiles à accepter, bien évidemment.

*Tu te trompes, dit la voix. Tu n'es pas mort. Du moins pas encore.*
Enfin, dans un grand effort de volonté, Oupa parvint à s'exprimer à nouveau :
*En ce cas, si je ne suis pas mort, pourquoi ne me suis-je pas réveillé en tant que personne physique ? Et dans ce cas, qui êtes-vous ?*
*Mon ange... Ma créature... Tu sais qui je suis !*

A cette phrase, l'ange voulu immédiatement s'incliner... pour se souvenir qu'il en était désormais incapable. Il dit cependant, la voix chargée d'émotion :
*Asthanor ! Divinité angélique ! C'est un honneur pour moi !*

La voix le remercia avec douceur, puis continua :
*Actuellement, tu es dans un état d'inconscience profonde. Tes amis t'ont amené jusque daëlen et te soignent du mieux qu'ils peuvent. Ils tiennent visiblement beaucoup à toi, Ange Oupa.*

L'entité immatérielle que représentait Oupa à ce moment-là tressailli. Pour une raison qu'il ne s'expliquait pas, entendre son nom prononcé par Asthanor elle-même l'impressionnait.

*Si je ne suis pas encore mort, quelle est la raison de votre venue ? Allez-vous m'aider à me rétablir, Ô ma Déesse ?*

*Nul besoin de t'adresser à moi en ces termes, Ange Oupa. Tu es mon enfant, pense donc à me tutoyer et à ne pas creuser de fossé entre nous par l'utilisation de formules trop poétiques.

Si je viens à toi, c'est pour te parler, t'orienter, t'aider. Tu es en ce moment dans une fâcheuse posture : sans être mort, tu vogues néanmoins dans un univers lointain et ne trouves aucune issue. Tu es un ange de valeur, Oupa, pour ton peuple comme pour moi. Je viens maintenant te conseiller, afin que ton choix soit le plus judicieux possible.*


*Comptes-tu m'aider à retrouver la vie, Ma Déesse ?*

*Je ne puis agir ainsi sur le cours d'une vie, même si vous êtes mes créatures : d'abord parce que vous disposez d'un libre arbitre et qu'il vous appartient de vivre ou mourir ; ensuite parce qu'agir ainsi créerait assurément un déséquilibre et, pis encore, inciterait les anges à trop se reposer sur moi. Ton peuple est faible, en ce moment, et une révélation de ma part ne pourrait que leur être fatale.*

*Pardonne-moi, Déesse Asthanor, mais il ne s'agit pas de mon peuple. J'ai simplement agi en tant que soldat, afin de donner un nouvel élan à cette nation en perdition.*

*Ce sont pourtant ces mêmes anges qui envisagent depuis peu de te faire monter au moins provisoirement sur le trône, si toutefois tu en réchappes.*

Oupa se tu. A nouveau troublé, il ne savait trop que penser. Il réfléchit à ce qu'Asthanor venait de lui apprendre, puis s'interrogea sur le but de telles révélations. Pourquoi voulait-elle le prévenir de cela ? Il doutait que la Déesse angélique s'intéresse de la sorte à chaque ange décédé...

Asthanor rit alors doucement.

*Je ne peux intervenir, mais toi, Oupa, tu es capable de quelque chose. Tu as de la valeur pour la Nation Angélique, cela ne fait aucun doute. Et je te crois capable de la relever, avec l'aide D'Hélénor et d'autres anges aux capacités indéniables... si seulement tu savais où aller ! Tu doutes, tu ne sais pas, tu ne sais plus, et c'est pourquoi tu restes dans cet état d'inconscience. Tu n'es pas sûr de vouloir rester là-bas.*

A nouveau, Oupa tressailli. Décidément, Asthanor lui réservait bien des surprises.
*Oui, je doute. Je n'ai plus foi en l'avenir. Les humains m'ont déçu, les anges encore plus. Un rien leur suffit pour qu'ils baissent les bras. Certes, il en reste des courageux, mais si peu ! Et ce sont souvent ceux-là qui partent les premiers...
Cependant, je ne comprends pas en quoi mes questions m'empêchent de me réveiller.*


*Ton inconscient, Oupa. Il te domine lors d'un tel état de léthargie. Mais c'est à toi que revient de prendre une décision. Tu comprends maintenant certainement pourquoi je ne peux me permettre d'agir à ta place.
Je suis venue pour t'annoncer la vérité. A toi de juger quel chemin est le meilleur. Quelle que soit ta décision, je la respecterai : je ne vous ai pas donné le libre arbitre pour vous contrôler dans les moments difficiles et agir à votre place.

Je te laisse avec ces réponses, en espérant qu'elles te conviennent. Je ne puis te donner plus pour le moment. Bon courage, Ange Guerrier.*


Avant même que l'ange ait pu répondre, la lumière disparu et Oupa sombra à nouveau dans les abysses de l'inconscience. Néanmoins, cette fois-ci, son esprit n'était plus inactif...



Quelques heures plus tard, au plus grand étonnement du médecin qui était en train de s'occuper de Commandant, ce-dernier se mit à bouger légèrement puis ouvrit les yeux. Chaque action était lente et demandait un certain temps d'adaptation : sortir de l'inconscience n'était jamais chose aisée. Le médecin angélique manifesta une joie débordante et se précipita pour maintenir Oupa éveillé, tout en appelant avec vigueur ses collègues.
En quelques minutes, l'ange avait à son chevet les quatre médecins, ainsi qu'Hélénor et Horodir. Pendant ce temps, il avait recouvré une vision correcte et son esprit, bien que fonctionnant au ralenti, était capable de soutenir l'effort. Il tourna finalement son regard vers les anges restés immobiles à ses côtés, les traits rayonnants d'espoir. Mais son visage résigné eut raison de cet enthousiasme croissant, les traits des autres anges se muant progressivement en une sourde tristesse. Dans un geste très faible, il embrassa ses amis et soignants du regard puis, rassemblant ses dernières forces, réussit à leur murmurer ces dernières paroles qu'il lui tenait tant à coeur de prononcer :


"Mes amis... mes compagnons... mes frères !"
Il inspira avec difficulté puis termina, dans un dernier souffle.
"Je ne suis pas votre avenir. Mais vous, vous êtes la force de la Nation. Vous êtes capables de les sauver...

Pardonnez-moi, car j'ai chu."


Ainsi s'éteignit Oupa, Ange Guerrier, Commandant de l'Armée angélique et futur prétendant au trône de la Nation Angélique, faible, dépité, résigné, lassé, mais aussi gagné par un ultime sentiment de gratitude envers ces anges qui étaient là pour le voir mourir, qui étaient là pour l'entendre une dernière fois. Ses paroles n'eurent rien de prophétique, contrairement à celles de son maître Myrdin, mais elles furent au moins prononcées, et l'ange partit le coeur plus léger sachant que ces personnes sauraient mener les anges à la délivrance.



[La suite au palais d'Asthanor, en tant qu'esprit.^^]
_________________
"Dans l'inconnu d'une nuit sans lune, lance-toi à corps perdu vers les étoiles."
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: 01/12/2008 02:55:13    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Les Chroniques d'Arkania Index du Forum -> Azmaria, Région Cotière -> Mer des Songes -> Pays des Anges Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Template lost-kingdom_Tolede created by larme d'ange
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com